La faute aux enseignants

« Madame vous qui êtes les enseignants d’ECM ne faites plus votre travail »c’est par  avec cette phrase accusatrice  et bien agressive que ma voisine m’a accueilli ce matin.

Et pourtant c’est une douce vieille dame, enseignante à la retraite, parlant correctement français et s’occupant maintenant de suivre ses petits-enfants.

Ne devrais-je même ne pas être offensée de part mon statut d’LMPologue ( spécialiste de LMP législation scolaire et morale professionnelle)? Non je ne le suis pas car en fait je partage largement  l’avis de Tanti. Mais je lui tendis une oreille attentive,  les explications ne peuvent que suivre.

Elle poursuivit de plus belle : «  les enseignants de maintenant se contentent de faire recopier les leçons de morale aux enfants sans leur expliquer leurs signification ni même leur portée Titty (c’est mon petit) ; ma petite-fille aicha a appris sa première leçon de morale hier soir, écoute-là et tu verras que je ne mens pas ! »

La fillette classe de 6ème année(CM2) se met à réciter mécaniquement une leçon ayant pour thème les armoiries de la république du Mali, l’hymne national, la devise, la signification des couleurs du drapeau « …le vert représente la verdure, le jaune  la richesse minière et le rouge signifie le sang des martyres et la défense de la patrie » sa grand-mère l’arrêta à ce niveau pour m’interpeller :

–          C’est cette signification que  vous n’expliquez  plus bien aux enfants, en plus le sens du sang est perdu depuis le 26 mars quand les enfants sont sortis avec seulement des lance-pierres contre l’armée de Moussa(Traoré) pour se battre pour réclamer la liberté et leurs mères sont sorties mains nues pour défendre leurs enfants. Maintenant même les enfants ne veulent pas se battre pour la nation.  Maintenant les militaires sont prêts à fuir dès qu’ils entendent parler des rebelles parce que leurs instituteurs ne leur ont pas mis le cœur pour se battre. « ko mali yè kélun yè wa a tè kila »dit la devise mais quel est le constat ? le mali est partagé en deux ou même trois maintenant chaque politicien voulant sa part en plus de celle des barbus.

Le plus étonnant est mon silence, toute personne me connaissant aurait trouvé cela très bizarre, mais je ne voulais pas perdre une seule bride de ce coup de gueule de ma voisine, mon cerveau était encore un peu enroué par le sommeil.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s