Bamako reste stoïque

Qui règne sur la ville des trois caïmans?
Qui règne sur la ville des trois caïmans?

Bien de choses se sont passés depuis la publication de mon dernier billet. Sur le plan personnel je ne vous dirais pas tout (car je ne suis pas le sujet principal du blog !).
Sur le plan politique que de remous au Mali

Pouvais –je savoir que quand j’écrivais mon billet sur le report inopiné des concertations nationales, le GANG de KATI était en train d’enlever le premier ministre (qui est d’ailleurs décrié) et de lui faire rédiger une très belle lettre de démission (je ne savais pas que le verbe démissionner était pronominal dis-je pour plaisanter je ne peux m’en empêcher !).

 

Mais la capitale du Mali est toujours calme et matinale.

Les mêmes gens empressés se lèvent très tôt pour envahir le centre-ville allant au marché ou au bureau. Il faut gagner de l’argent pour manger, faire manger les enfants, payer le passé (prix des tickets de sotrama), payer l’école, préparer les fêtes de fin d’année, entretenir madame, le rail-da (gare centre-ville) toujours aussi bondé par des usagers et des voleurs à la tire qui sont impitoyables, les marchands ambulants. Les voitures vertes qui continuent à desservir la capitale. Le taux d’alphabétisation est très bas au Mali et il explique certaines réactions de la population ou même l’absence de réaction d’autrefois.

Les gens de Kati ont arrêté le Monsieur de la NASA Cheick Modibo DIARRA (CMD car les malien aiment appeler les hommes politiques comme les sociétés,  par des sigles: ATT, IBK,DSK( aie, ce n’est pas un malien!) )qu’on n’a pu adopter malgré Tous ses efforts et ses multiples discours en Bamanankan) ? La communauté internationale condamne la manière dont l’ex-junte (oui parait-il) l’a fait partir ? Mais qu’est-ce qu’ils nous veulent ? Nous n’allons pas laisser ce monsieur continuer à s’accaparer du pouvoir alors qu’il ne fait pas ce que nous voulions. Aucun malien ne veut dialoguer avec les rebelles, lui(CMD) le veut ? Qu’il ne le fasse mais pas à notre nom, pense beaucoup. Haya ( SANOGO chef de l’ex-junte)et ses hommes ont raison ! N’a-t-il pas dit qu’il ne savait pas à qui est ce qu’il allait rendre sa démission ? Qui l’a reçu ? (et à quelle heure !).

L'un s'en va, l'autre reste, le sourire aux lèvres? pour l'instant!
L’un s’en va, l’autre reste, le sourire aux lèvres? pour l’instant!

La nomination de DIANGO SISSOKO en lieu et place de CMD, à peine 24h après un départ (recommandé) a été accueilli avec un certain calme, bien sûr c’est un ancien de ATT, mais bon il est bien, pensent d’aucuns, d’autres saluent en lui un homme calme et sage qui peut prendre la situation chaotique du Mali avec calme « lui aidera notre armée à combattre ces(…) qui occupent une partie de notre pays. Modibo DIARRA croit qu’on peut diriger un pays comme une petite voiture dans la lune …» dit un collègue enseignant.
Que pensent les Maliens de Dioncounda TRAORE le président de la transition ?

Ceux que j’ai rencontré l’acceptent comme président maintenant et le fait que CMD ait été évincé de son poste parce qu’il ne le respectait pas semble plausible pour les maliens qui ne savent plus à quel saint se vouer. Saint SANOGO ? On avait cru voir un saint en ATT et voilà où nous en sommes !

J’ai aussi voyagé vers le sud (cette fois-ci) et mon constat est …

Je ne sais même pas quel adjectif choisir… les habitants du nord(le MNLA et consorts, car je ne veux pas dire les Touaregs, sans amalgame les amis ! si nous (moi et toutes les populations noires des régions du Mali qui sont occupées présentement) ne l’évitions pas la fracture entre les différentes ethnies du septentrionale malien risque d’avoir les mêmes problèmes que le Rwanda !). Ils ne cessent de ressasser la chanson du peuple victime, occupant historique d’un territoire dont il a été dépouillé par la colonisation et qui aurait été rattaché à un état qu’il ne cesse de dénoncer (en oubliant une réalité : ce peuple n’est qu’une minorité nomade !).
Le bavardage a failli me faire oublier mon constat : le sud du Mali est aussi, sinon plus, mal loti que le nord. Je me suis rendue à Diéma, un cercle de la région de Kayes situé à seulement 276 Km de Kayes bitumée via Lakamané et 360 Km de Kayes via Nioro, 350 Km de Bamako via Kolokani, 105 Km de Nioro du Sahel et 200 Km de Kita. Il couvre une superficie de 12 440 Km2 . Je vous assure que les cercles de la région de Tombouctou (en tout cas celle que je connais) sont beaucoup mieux (Dire, Goundam, Niafounké) car, elles sont électrifiées et ont l’eau courante.
Tel n’est pas le cas de Diéma. On m’avait dit, il y a longtemps, que la région de Kayes était beaucoup plus délaissée que celles du nord, je n’y ai point cru, je ne suis pas encore partie à Kayes, mais visiter cette ville pour la comparer à ma ville natale (Tombouctou, ALBILISOUDAN, mais j’aime cette ville !) est un défi !
Je ne pousserai pas l’audace jusqu’à réclamer les frais de transport à MONDOBLOG mais Inchallah, il me faudra continuer mon trajet vers le Sénégal et découvrir la capital du rail.

Publié par Faty

je suis enseignante, Blogueuse, les droits des femmes me tiennent à coeur... la liberté d'expression et d'opinion aussi...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :