Tombouctou: la force Barkhane au contact de la population

20161222_093230-640x360Des groupes armés conjoints – le mot est à la mode au Mali- sinon unis, de tous bords ont occupé le nord du Mali dès janvier 2012 jusqu’à janvier 2013, quand leur avancée vers le sud du Mali fut arrêté par l’opération Serval commandée par la France en accord avec les nations unies.

Une intervention militaire qui permis aux troupes françaises, soutenue par les troupes africaines, notamment les valeureux guerriers tchadiens d’endiguer rapidement la menace djihadistes sur l’ensemble du Mali.

Les maliens ont beaucoup chanté la France qui a leur a sauvé la mise, oubliant tout grief ou reproche… Bamako et Tombouctou ont reçu François Hollande en Héro. Mais Kidal, les accords à l’écart que soupçonnent ou devinent tous les maliens,  ont mis fin à cette lune de miel.  Mais comment la France peut nous empêcher de rentrer à Kidal? pourquoi?

L’opération Serval a ensuite été remplace par Barkhane à la veille du 14 juillet 2014.  « Grâce à l’opération Serval qui achève sa tâche, il n’y a plus de sanctuaire pour les groupes terroristes au Mali », déclarait François Hollande.  « C’est une mission qui a été parfaitement accomplie».

Si nous , maliens lambda nous faisions bien une idée sur l’opération Serval, il faut dire que nous ignorons beaucoup de ce Barkhane.  Nous contentant  juste des  petites précision lus sur des sites internet parlant du rôle que le Tchad va jouer dans la sécurité du sahel, avec notamment des troupes beaucoup plus nombreuses ayant leur base au Tchad concerne 5 pays du Sahel  la Mauritanie, le Niger, le Tchad et notre cher Mali.  Un présence durable , disait Yves le Drain.

20161222_095330-copier

C’est le coté durabilité de cette opération, qui porte le nom d’une dune qui a certainement qui m’a permis d’être à une réunion avec le commandant Hervé, chef de l’action militaro-civile de la force , ce matin de mardi à leur base de la l’aéroport de Tombouctou.Que de belles rencontre pour moi.

Ainsi, en plus de l’assistance aux militaires maliens, la force Barkhane assiste les populations dans la vie de tout les jours comme j’ai pu m’en rendre compte en assistant à une remise de kits scolaires aux enfants du jardin d’enfants de Ahara,et l’association de femmes qui le gère bénéficie d’un périmètre maraicher.

Une autre association, celle des femmes boulangères de Kabara, un quartier de Tombouctou, a également profité d’une aide pour la construction de fours traditionnels et un appui financier.

20161222_095033-copier

Barkhane est là pour lutter contre un terrorisme qui semble s’éterniser, du coup, les français aussi prennent attache ; me semble t-il…il ne faudrait pas qu’ils prennent racines, le mystère de Tombouctou n’est pas un leurre.