Le Mali de plusieurs réalités

le Mali fait la une des journaux depuis maintenant plusieurs années, à commencer par l’occupation des 3/4 du territoire par des groupes armés de tous bords ( indépendantistes, djihadistes, bandits et autres trafiquants de drogues affiliés à AQMI).

Ce pays a plusieurs réalités. la capitale semble à des années lumières des régions.

bamako1
Bamako. La capitale. Toute la classe politique s’y plait. Ils y font leurs coups foireux, leurs détournements de fonds, leurs transactions inimaginables. Tout le monde veut y avoir une villa. Ils se battent pour. Des policiers aux prédicateurs en passant par le rebelle indépendantistes , chacun y va de son talent à voir les biens communs à son nom.
Il ne faudrait pas que j’oublie les agents de l’administration qui soutiennent les politiques sous leurs manches en contre parti, le parti au pouvoir s’organise pour garder le pouvoir! Du bon donnant donnant. On se demande parfois qui donne le souffle à cette administration gangréné par la corruption et la népotisme.
Bamako. La capitale qui se moque bien de ce qui se passe dans les régions. Que dis-je? Des enfants y sont enseignés dans des classes en paillotes. Elle se contente de payer des milliards à des sociétés pour la rendre belle au regard des visiteurs. Elle se moque bien des problèmes que le pays connaît. Sait-elle même que le Mali devrait s’étendre jusqu’à Kidal bien qu’aucun signe de l’État , à force parler un représentant du pays , n’y sont tolérés ? Sait-elle que la menace n’est pas qu’à Kidal l’interdite, mais aussi au centre, à l’est ? Que des embuscades se font nombreuses à Nampala , juste dans la région de Ségou? Que les populations des zones reculées sont abandonnées à elles-mêmes et aux hommes des groupes armés qui n’hésitent pas à piller, voler, violer, braquer???
Et pourtant Bamako et ses dirigeants ne peuvent ignorer cette réalité. Elle se contente de se cramponner à l’accord pour la paix pour se dire que tout est rose.
Les groupes armés se vendront et Barkhane est supposé se charger de ceux qui passent pour les djihadistes. La Minusma ferra de la présence. C’est simple au final.
Oui simple. Mais triste.

Le pays nous échappe et Bamako et sa classe dirigeante reste glamour, toujours entre 2 avions. Quémandant et acquiesçant. Le citoyen malien n’a t-il pas dit que c’est la recherche du pain quotidien qui l’intéresse ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s