Être enseignant au nord du Mali

Tableau noir
credit photo: maliactu.com

Le Mali est un pays incroyable. Le ministère de l’éducation  est encore plus incroyable! Mais Il résume parfaitement cette chose à b laquelle je ne trouve pas de nom. Certains l’appellent  politique.
Quand tu es un jeune enseignant recruté par ce qui est devenu la fonction publique des collectivités, tu rentre s dans une zone de turbulence financiere qui est pire que le chômage. Ainsi, jeune enseignant tu peux faire au moins 5 mois sans recevoir ton premier salaire.
Quand tu décides ou que tu te retrouves contre ton gré, enseignant au nord du Mali, tu vas te retrouver dans une drôle de situation. Tu te retrouves subordonné d’une  administration scolaire qui devrait être décentralisée et déconcentrée, Mais qui est loin de l’être.
En plus de l’absence des services financiers dont le retour n’a pas été jugé primordial par l’état, tu te rendras compte que ceux qui sont sur place, sont là juste pour s’arranger  avec le système et l’utiliser d’abord  à leur avantage.
Donc , ne sois pas étonner qu’un d’entre  eux t’appelle et te menace. Et parce que tu traînes des pieds pour rejoindre ce post d’enseignant  qui t’expose , tu pourras  même  recevoir des coups de fils, des menaces de COUPER LES SALAIRES que tu n’as pas encore commencé à recevoir.
Oui.
Et mets-toi en lien avec les syndicalistes, car eux seuls défendrons tes droits et t’informerons quand il y aura des nouvelles pour toi. Je ne veux point te débaucher ou te faire peur, mais sache que tu peux faire une décennie  sans passer un seul test pédagogique si tu ne décides pas d’aller faire ces tests à  tes frais dans la capitale. C’est  mon cas. Mais je dois t’avouer  que je n’ai pas eu de chance car malgré ce test passé à Bamako, je suis toujours professeur titulaire, à un seul niveau au dessus de toi qui viens d’arriver. Pourtant j’y suis depuis 2007.

Si tu enseignes dans institut  de formation des maîtres comme moi, c’est  encore pire. Car tu te retrouves avec des élèves et  certains collègues ( quand ils ne sont pas originaire du territoire) qui sont là presque contre leurs gré ! Tu te retrouveras dans cette histoire de « nordistes » et « sudistes ».

Si tu es une femme et que tu enseignes dans cet institut-là qui devrait être bilingue est qui est aux mains de personnes qui pensent défendre l’islam et qui comme beaucoup de ces medersas  dont dont sortent enseignants arabophones et élèves, tu es mal barrée!

Mais tu peux t’imposer par le travail et la culture de l’excellence. Ta volonté.

Je te dis bienvenu! Dieu est grand.

L’enseignement, l’école est trop importante pour le développement de notre pays pour baisser les bras.

Faut se battre pour arriver quelque part au Mali.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s