Lettre ouverte à Baba Mahamat, mon frère centrafricain

Cher baba Je ne t’écris pas cette lettre pour avoir de tes nouvelles ou/et t’en donner des miens, car les nouvelles de chez toi sont sur tous les médias. Malheureusement. Je sais que physiquement tu vas bien mais que mentalement tu es comme écorché vif. Tu souffres pour ton pays. Pour ton euple. Que tuLire la suite « Lettre ouverte à Baba Mahamat, mon frère centrafricain »